Devenir bon


Oh terre,

J’avais rêvé autre chose pour toi.

J’avais rêvé autre chose pour moi.

J’avais rêvé autre chose pour nous.


Pour toi, nous nous étions levés,

Jeunes, moins jeunes.

La peau. Le poing levé.


C’était avant-hier.

Hier.


J’avais rêvé de géranium,

La seule source de chaleur.

La vraie.

J’aime sa couleur.


Oh pauvres âmes immortelles,

Mon âme.

À quel moment parlez-vous du monde,

À quel moment parlez-vous du monde mondial?


Il pleut sur tous les toits.

Partout, peut tomber la faim.

Par milliers de maître-cube.


Oh terre, mon âme.

Ventre.

J’avais rêvé autre chose pour toi, pour moi, pour nous.



*une peinture de Salomon Omogboye, artiste nigérian et sud-africain.



0 commentaire